Nuances de plume

Nuances de plume

Été 42

 

⚠️  Avertissement : cette publication fait référence à un fait historique réel tragique dont je n’ai pas cherché à amoindrir l’horreur (âme trop sensible s’abstenir). Je l’ai abordé dans son contexte historique uniquement, il n’y a donc aucun lien à établir avec l’actualité.

 

 

Des enfants, des femmes, des hommes,

des vieillards de grand âge aussi,

la tête basse, le regard apeuré,

cohortes silencieuses, soumises,

encadrées par des soldats en armes,

poussées sans aucun ménagement

dans des camions militaires...

Ceux qui tentent de s’enfuir

abattus sur place, sans sommation.

 

Des juifs arrêtés, raflés,

Vel d’Hiv, été 1942.

 

Un quai de gare, sinistre,

des colonnes de gens terrorisés,

entassés dans de longs trains,

serrés dans des wagons à bestiaux,

tels un vil troupeau humain

mené tout droit à l’abattoir...

Les rebelles à ce terrible sort fusillés

sur le champ, sans autre forme de procès.

 

Des juifs traqués, déportés,

destination Auschwitz-Birkenau.

 

Un camp de concentration,

des baraquements alignés,

des clôtures hérissées de barbelés,

surveillance constante depuis les miradors,

une foule hagarde, blême de frayeur,

des êtres dépouillés, humiliés, avilis,

traités comme de vulgaires détritus,

stigmatisés comme sous-humains...

Chambres à gaz, fours crématoires,

partout l’odeur fétide, putride, écœurante

des chairs calcinées, des cadavres, de la mort.

 

Des juifs exterminés

au nom d’une idéologie abjecte,

d’une haine diabolique.

 

Antisémitisme érigé en doctrine,

suppression organisée, systémique

de toute une partie de l’humanité

seulement parce qu’ils sont juifs.

 

La cruauté à l’état brut,

érigée en norme, en idéal

par un dictateur sans cœur,

un dérangé despotique fou furieux.

 

Vel d’Hiv, été 1942...

effrayant exemple parmi d’autres

de l’horreur à son comble,

symbole d’inhumanité absolue.

 

 

 

 

17 juillet 2022

 

 

Poème écrit à l’occasion de la commémoration des 80 ans de la tragique "Rafle du Vel d'Hiv" qui eut les 16 et 17 juillet 1942 🕯🙏😥🕊🤍

 

Il s’agit de l’arrestation la plus massive de juifs en France de la Seconde Guerre Mondiale (1939-1945).

 

Au cours ces deux jours, 13152 personnes juives (4115 enfants, 5919 femmes et 3118 hommes) furent appréhendées.

D’abord détenues au Vélodrome d’Hiver (à Paris) pendant cinq jours dans des conditions d’hygiène désastreuses, sans nourriture ni même de l’eau, elles furent ensuite déportées vers le camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. Moins d’une centaine d’adultes sont revenus de cet enfer à la fin de la guerre.

 

Le plan d’épuration ethnique établi par le régime nazi s’est essentiellement appliqué aux Juifs (environ 6 millions furent concernés), mais il visait également les Slaves (peuple dont je suis originaire), les Tziganes, les Polonais et les Noirs, ainsi les opposants politiques, les communistes, les homosexuels et les "malades mentaux".

 

À partir de 1941, les Juifs et les Tziganes furent systématiquement déportés dans les camps d’extermination. Quant aux autres, ils étaient condamnés aux travaux forcés et détenus dans des camps d’internement, mais pouvaient aussi être envoyés à la mort.

 

 

~~~~~~~~~~

 

En découvrir plus via le menu latéral ⬇️

Pour lire mes poèmes ➡️ Au fil des mots

Pour lire ma micropoésie ➡️ Brèves de plume

Pour découvrir mes créations graphiques et photos ➡️ Galerie d’images

Pour découvrir mes micropoèmes sur image ➡️ À l’image des mots

Pour en savoir plus sur ce site et lire ma biographie ➡️ Quoi, qui, comment?


19/07/2024
5 Poster un commentaire

Que reste-t-il ?

 

Que reste-t-il de nos jeunes amours,

de ces élans fougueux qui, irrésistiblement,

nous poussaient sans cesse l'un vers l'autre ?

 

Que reste-t-il de nos baisers brûlants,

de nos nuits d'ardente sensualité

où corps et cœurs ne faisaient qu'un ?

 

Depuis le premier jour de notre histoire,

le temps, impitoyablement, sur nous est passé,

avec son incessant cortège de joies et de peines

et toute la gamme possible des émotions.

 

Nous avons bâti un foyer et donné la vie,

essayé de transmettre nos valeurs,

de livrer le meilleur de nous-mêmes.

 

Nous avons célébré les jours heureux

et coulé des heures tranquilles,

mais aussi traversé des épreuves

et subi les mauvais coups du sort.

 

Maintenant que nous voilà bien vieux,

en tête-à-tête au soir de notre existence,

les pièces éparpillées du puzzle de nos souvenirs

se réunissent et s'accordent en un tableau

d'où ressort un vécu riche et intense.

 

Alors, sans que nous ne nous en rendions compte,

nos mains fripées se rejoignent et s'étreignent,

traduisant en silence ce qui nous a toujours unis,

ce qui aujourd'hui encore nous soude étroitement,

une profonde tendresse mutuelle et complice.

 

 

 

(Mai / Juin 2021) 🪶

 

Que reste-t-il, au soir d’une longue vie à deux, quand vient le grand âge ? 💍

 

Personnellement, je ne le sais, n’étant pas dans cette situation... Mais j’ai essayé de le capter, de l’imaginer, en observant des couples âgés et mariés depuis leur jeunesse (dont mes parents) 🥀

 

Je me souviens que mon père m’avait dit un jour, il y a déjà pas mal d’années, que l’amour du couple évoluait avec l’âge pour se muer en une tendresse complice 🤍

 

 

~~~~~~~~~~

 

En découvrir plus via le menu latéral ⬇️

Pour lire mes poèmes ➡️ Au fil des mots

Pour lire ma micropoésie ➡️ Brèves de plume

Pour découvrir mes créations graphiques et photos ➡️ Galerie d’images

Pour découvrir mes micropoèmes sur image ➡️ À l’image des mots

Pour en savoir plus sur ce site et lire ma biographie ➡️ Quoi, qui, comment?

 


15/07/2024
5 Poster un commentaire

Murmure du vent frivole

 

La branche doucement frissonne

sur la mélodie du vent frivole

qui en un murmure fredonne

la chanson du temps qui s’envole.

 

 

 

Juste un souffle éphémère de poésie... peut-être bien capté lors d’une de mes petites escapades au bord du Rhône ! 🌿🪶💦😁

 

 

~~~~~~~~~~

 

En découvrir plus via le menu latéral ⬇️

Pour lire mes poèmes ➡️ Au fil des mots

Pour lire ma micropoésie ➡️ Brèves de plume

Pour découvrir mes créations graphiques et photos ➡️ Galerie d’images

Pour découvrir mes micropoèmes sur image ➡️ À l’image des mots

Pour en savoir plus sur ce site et lire ma biographie ➡️ Quoi, qui, comment?

 


15/07/2024
4 Poster un commentaire

Tout simplement

 

S’asseoir un moment dans le parc,

havre verdoyant de nature et de paix

au cœur de la ville bruissant de vie,

 

s’asseoir sur un banc, tout simplement,

pour souffler, s’arrêter, se reposer

et profiter de l’instant en toute quiétude.

 

Laisser vagabonder son regard au gré

des pelouses et des parterres fleuris,

le long des allées de clair gravier,

entre les arbres et les buissons,

 

oublier peu à peu l’agitation de la cité,

s’émouvoir de la gracile beauté d’une fleur,

se réjouir du gazouillis mélodieux des oiseaux,

s’enchanter du doux murmure d’une fontaine.

 

Saisir tous ces instants fugaces

dans leur étonnante magie de simplicité

et les emporter avec soi pour les garder

gravés au cœur.

 

 

 

(Janvier 2019)

 

Vous prendrez bien un instant paisible (au moins en pensée par le biais de la poésie)...? 🌱🌷🌳🌺🌿🕊

 

 

~~~~~~~~~~

 

En découvrir plus via le menu latéral ⬇️

Pour lire mes poèmes ➡️ Au fil des mots

Pour lire ma micropoésie ➡️ Brèves de plume

Pour découvrir mes créations graphiques et photos ➡️ Galerie d’images

Pour découvrir mes micropoèmes sur image ➡️ À l’image des mots

Pour en savoir plus sur ce site et lire ma biographie ➡️ Quoi, qui, comment?


11/07/2024
6 Poster un commentaire

Souffle subtil

 

Sur fond de sombres cieux

l’univers a déployé

son féerique voile étoilé,

 

gardienne de la nuit

une lune ronde luit

au-dessus du couvert épais

de la ténébreuse forêt.

 

C’est l’heure tranquille

où, en un souffle subtil,

tout devient silencieux.

 

 

 

(Juillet 2024) 🪶🌌

 

 

Poème directement inspiré de la création graphique numérique "Nuit sur la forêt" que j’ai réalisée en mai dernier et qui est à découvrir en dessous du présent article sur la page "Au fil de l’inspiration" et à retrouver dans la Galerie d’images 🌠

 

Il s’agit en fait d’un seul et même sujet mais décliné de deux manières différentes : l’image d’abord et les mots ensuite ! 📸💫✒️

 

 

~~~~~~~~~~

 

En découvrir plus via le menu latéral ⬇️

Pour lire mes poèmes ➡️ Au fil des mots

Pour lire ma micropoésie ➡️ Brèves de plume

Pour découvrir mes créations graphiques et photos ➡️ Galerie d’images

Pour découvrir mes micropoèmes sur image ➡️ À l’image des mots

Pour en savoir plus sur ce site et lire ma biographie ➡️ Quoi, qui, comment?

 


11/07/2024
4 Poster un commentaire