Nuances de plume

Nuances de plume

Au fil des mots

Tous les poèmes que l’inspiration m’offre d’écrire sur différents thèmes...


Requiem de nulle part

 

Quelques notes de musique,

évanescentes dans la nuit noire,

s’échappent d’une casemate grisâtre

située à l’arrière des tranchées,

dans un paysage morne et désolé

où plus rien ne semble vivre.

 

Une mélodie lancinante aux accords

mélancoliques, plaintifs presque,

où résonnent les souvenirs

du temps défunt de la paix,

où s’entend aussi, ténue,

à peine perceptible mais tenace,

une espérance, une foi en la vie

qui ne veut pas renoncer.

 

C’est un combattant en treillis

qui, au milieu de ses frères d’arme

réunis autour de lui pour l’écouter,

joue de l’archet sur son violon,

concert improvisé ne pouvant couvrir

le fracas des obus de l’artillerie ennemie

qui s’abattent sur la ligne de front proche

où tombent tant d’hommes, sans requiem.

 

De cet instrument qu’il trimballe

depuis le début dans son barda,

le musicien au civil, devenu soldat

par la force des tragiques événements,

joue à chaque fois qu’il le peut,

comme pour maintenir vivace

la petite flammèche du courage

face à la barbarie de la guerre.

 

 

 

(Février 2023)

 

Poème inspiré par le violoniste ukrainien Moïseï Bondarenko, devenu soldat à cause de la guerre qui sévit dans son pays. Aux dernières nouvelles, il se trouvait près de Donetsk, dans la région du Donbas, toujours en proie à de violents combats.

 

Moïseï n’a pas pour autant abadonné le désir de se faire connaître en tant que violoniste et continue à poster de courtes vidéos sur sa chaîne Youtube, ouverte en 2020.

Voici le lien pour la dernière qu’il a publiée, il y a 15 jours

 

Moïseï Bondarenko

 

⚠️ Je dois cependant prévenir que certaines de ses vidéos contiennent des images de destructions liées à la guerre, qui peuvent être difficiles à voir.

 

Publier ce poème écrit il y a un peu plus d’un an est une façon, pour moi, d’exprimer la permanence de mon soutien toujours plein et entier aux Ukrainiens (certes avec un peu de retard, mais de tout cœur) alors qu’une troisième année de guerre a commencé le 24 février dernier 💙💛🙏🕊

 

 

~~~~~~~~~~

 

En découvrir plus via le menu latéral ⬇️

Pour lire mes poèmes ➡️ Au fil des mots

Pour lire ma micropoésie ➡️ Brèves de plume

Pour découvrir mes créations graphiques et photos ➡️ Galerie d’images

Pour découvrir mes micropoèmes sur image ➡️ À l’image des mots

Pour en savoir plus sur ce site et lire ma biographie ➡️ Quoi, qui, comment?


04/03/2024
0 Poster un commentaire

Le grand saut

 

Au fond d'un bois touffu

sous un taillis de charmille

naît une source fraîche

entre les rochers moussus.

 

Mince filet d'eau chantante

un ruisseau clair caracole

sous les hautes frondaisons,

creusant son lit terreux

le long d'un talus feuillu.

 

Vif, il parcourt la forêt,

gonflant son débit,

élargissant ses berges,

 

rapide, il dévale une pente

jusqu'aux abords abrupts

d'une profonde faille.

 

Là où la végétation s'arrête

contrainte et forcée par l'à-pic,

sans crainte et sans peur

un torrent se jette dans le vide

et fait le grand saut

en une vaporeuse cascade.

 

 

 

(Octobre 2020) 

 

Le Grand Saut est le nom de l’une des deux plus hautes chutes d’eau (une soixantaine de mètres) des Cascades du Hérisson, site naturel remarquable du Jura que je connais bien pour avoir fait la randonnée plusieurs fois pendant mon enfance et ma jeunesse 🥾🏞💦

 

Bien que mon poème n’en soit pas la description exacte de cette splendide cascade, j’en ai chipé le nom pour titre 🤭

 

Et si après cette balade poétique vous souhaitez en découvrir un peu plus sur les Cascades du Hérisson, voici deux liens, d’abord vers une vidéo de présentation du site par Terre d’Émeraude Tourisme, puis vers la page de l’article Wikipédia relatif à la rivière Hérisson et ses chutes d’eau ⬇️

 

Cascades du Hérisson vidéo Terre d’Émeraude Tourisme

 

Le Hérisson article Wikipédia

 

 

Bonne balade ! 🌲💦🌳

 

 

~~~~~~~~~~

 

En découvrir plus via le menu latéral ⬇️

Pour lire mes poèmes ➡️ Au fil des mots

Pour lire ma micropoésie ➡️ Brèves de plume

Pour découvrir mes créations graphiques et photos ➡️ Galerie d’images

Pour découvrir mes micropoèmes sur image ➡️ À l’image des mots

Pour en savoir plus sur ce site et lire ma biographie ➡️ Quoi, qui, comment?

 

 


02/02/2024
6 Poster un commentaire

Au faîte de la ville

 

Sur les toits

la nuit s’est posée,

les étoiles dansent

autour de la lune ronde.

 

Dans l’obscurité blafarde

une ombre passe

à pas de velours,

impression furtive,

 

au faîte de la cité,

entre les cheminées,

elle semble glisser,

souffle immatériel.

 

C’est Messire Chat

qui avance en silence,

tel un équilibriste agile

en suspens au-dessus de la ville.

 

Il s’en va conter fleurette

à sa belle qui l’attend

pour une nuit de promesse

au clair de lune.

 

 

 

(Février 2019) 🌕🐈🐈‍⬛🌠

 

 

La vie nocturne (supposée !) des chats, source d’inspiration poétique et picturale puisque, quelques temps après avoir écrit ces vers, j’ai réalisé une composition graphique qui me paraît aujourd’hui être une illustration adéquate pour ce poème, alors que les deux n’étaient initialement pas liés dans mon esprit 🖋✏️

 

Le tableau "Au clair de lune" est à voir ci-dessous sur la page "Au fil de l’inspiration" et à retrouver dans la galerie d’images.

 

 

 

~~~~~~~~~~

 

En découvrir plus via le menu latéral ⬇️

Pour lire mes poèmes ➡️ Au fil des mots

Pour lire ma micropoésie ➡️ Brèves de plume

Pour découvrir mes créations graphiques et photos ➡️ Galerie d’images

Pour découvrir mes micropoèmes sur image ➡️ À l’image des mots

Pour en savoir plus sur ce site et lire ma biographie ➡️ Quoi, qui, comment?


30/01/2024
6 Poster un commentaire

Tempête sur le lac

 

Il neige sur le Lac Majeur,

les flocons tombent depuis des heures,

recouvrant le paysage de blancheur.

 

Le vent, en ses menées hasardeuses,

éparpille des paquets de poudreuse

en cinglant son souffle glacial

au gré d’imprévisibles rafales.

 

Alors que décline la lumière du jour

derrière les sommets alpins alentour,

le soir avance son hivernale torpeur

empesée d’une rigide chape de froideur.

 

Un bon feu crépite dans la cheminée

en de hautes et claires flammes orangées,

diffusant une agréable chaleur feutrée.

 

Lorsque descend la sombre nuit,

seule la clarté de l’âtre encore luit,

donnant vie à de fantasmagoriques ombres

se mouvant, dansantes, dans la pénombre.

 

La tempête, à présent, hurle au dehors

dans l’air malmené qui se tord,

sur le lac il neige de plus en plus fort.

 

 

 

 

(Octobre 2022) 🌬❄️

 

 

Le premier vers de ce poème est emprunté à la chanson de Mort Shuman "Le Lac Majeur", à laquelle j’ai pensé après avoir vu un très beau reportage au sujet de cette région des Alpes italiennes. C’est ainsi que me vint l’inspiration pour ce poème 🎞 🎶 💭😏💡

 

 

~~~~~~~~~~

 

En découvrir plus via le menu latéral ⬇️

Pour lire mes poèmes ➡️ Au fil des mots

Pour lire ma micropoésie ➡️ Brèves de plume

Pour découvrir mes créations graphiques et photos ➡️ Galerie d’images

Pour découvrir mes micropoèmes sur image ➡️ À l’image des mots

Pour en savoir plus sur ce site et lire ma biographie ➡️ Quoi, qui, comment?

 

 


26/01/2024
5 Poster un commentaire

Coupeur de tifs en quatre

 

Sceptique dans l'âme,

perplexe au plus haut point,

incrédule en diable,

doutant constamment

de tout et de tous,

 

toujours il faut

qu'il passe au crible

de sa critique implacable

chaque propos, chaque mot

qui passe à sa portée.

 

Sans cesse il analyse,

décortique et dissèque,

en long, en large

et en travers,

de haut en bas

et vice-versa,

en diagonale

dans les deux sens...

 

sans garantie finale

qu'il soit convaincu.

 

Coupeur de tifs en quatre.

 

 

 

(Avril 2020)

 

Poème inspiré par l’expression française "couper les cheveux en quatre", laquelle m’a toujours amusée dans sa formulation 🤭

 

Pourtant je ne pourrais dire, à propos de ce portrait en vers, que "toute ressemblance avec des faits et des personnages existants ou ayant existé serait purement fortuite et ne pourrait être que le fruit d’une pure coïncidence" car j’en ai côtoyé (et doit en côtoyer encore) plusieurs dans ma vie 😇

 

Pfouuuuh ! 😮‍💨... Que ces gens sont épuisants, à toujours tout décortiquer, analyser à l’outrance et critiquer !! 🥴😅

 

Mais au moins, et sans le savoir, ils m’auront fourni matière à inspiration 😏😁

 

 

~~~~~~~~~~

 

En découvrir plus via le menu latéral ⬇️

Pour lire mes poèmes ➡️ Au fil des mots

Pour lire ma micropoésie ➡️ Brèves de plume

Pour découvrir mes créations graphiques et photos ➡️ Galerie d’images

Pour découvrir mes micropoèmes sur image ➡️ À l’image des mots

Pour en savoir plus sur ce site et lire ma biographie ➡️ Quoi, qui, comment?

 


22/01/2024
6 Poster un commentaire